mercredi 9 septembre 2015

LA DIRECTION JURIDIQUE ET LES CLIENTS

On pense à tord que la direction juridique (DJ) n'a de contact qu'avec les cadres de l'entreprise. C'est juste de croire que sa mission de veiller à la légalité des actes de management fait qu'elle soit en contact permanent avec les cadres mais cette mission ne se résume pas à cela. La Direction juridique est aussi en contact avec les clients.

La DJ ne joue pas le rôle de vendeur, pas souvent celui de négociateur car les vendeurs sont bien formés pour convaincre et fidéliser un client. Elle n'est pas la caisse pour percevoir le paiement des achats. Elle n'est pas non plus la réception qui fait souvent face aux réclamations des clients. Pourtant, elle est en contact avec eux dans plusieurs cas possibles dont le dernier cité : les réclamations.

La DJ rencontre les clients pendant les négociations. Parfois, les clauses des propositions de contrats produisent des mésententes pas si grave pour détruire les acquis de la négociation mais assez pour revenir sur la question. C'est la DJ qui est invitée à expliquer le pourquoi de telle clause. Bien que, très souvent cette rencontre se déroule plus comme un face à face des deux DJ à grand coup de termes techniques quand le client est une entreprise, il n'en demeure pas moins que c'est le client qui entre en contact avec la DJ par l'intermédiaire de la sienne. Cependant, la plupart des clients sont des individus qui se font rarement accompagner de leur avocat. Il y a les cas où la DJ assiste à la signature du contrat dans le but de veiller à ce que tout soit fait correctement.

En cas de litige,  il revient à la charge. Cette fois c'est soit pour défendre la position de l'entreprise soit pour éclaircir des points d'ombre ou encore pour expliquer ou exposer l'interprétation de la compagnie relative à un article du contrat. Les tentatives de résolution à l'amiable des litiges commence avec elle. Le contact avec le client devient plus profond même si c'est encore par DJ interposée. Mais, il arrive que le client prenne personnellement la parole et la DJ soit contrainte de répondre.

Certaines situations de la vie de l’entreprise oblige à procéder à des résiliations qui nécessitent une négociation : pour avoir une résiliation mutuelle par exemple.  La DJ peut négocier cette résiliation avec le manager de contrat si par exemple le client évoquerait les clauses du contrat et ainsi équilibré la négociation en cas de désavantage vu la situation particulière dans laquelle pourrait se trouver la compagnie : année de diminution considérable des profits, baisse de l'intérêt stratégique pour le contrat, etc.

Le contact entre la DJ et le client est important. Il permet d'améliorer d'avantage le traitement du client et la protection des intérêts de l'entreprise.  Elle n'est pas clouée à l'intérieur de l'entreprise mais sort de l'immeuble pour interagir avec ses clients. Si quelqu'un a dit que la direction juridique est un poste essentiellement  bureautique et ne s'exerce pas sur le terrain, ce n'est pas moi. Je bouge tellement dans mes activités professionnelles qu'un véhicule de fonction est parfois recommandé.


Me Philippe J. Volmar 
Avocat-conseil