MANAGEZ VOS ENTREPRISES AVEC LE DROIT DES AFFAIRES POUR MIEUX PROTÉGER VOS INVESTISSEMENTS

Rechercher dans ce blog

samedi 27 février 2016

COMMENT MONTER UNE ENTREPRISE EN HAITI

On m'a souvent poser cette question : comment monter une entreprise? Je vais tenter de vous donner une réponse pratique. Pratique parce que je ne compte pas vous expliquer ce qui est dit dans la loi sur le sujet. Mais plutôt des étapes concrets de montage d'entreprise. Cependant, l'aspect légal sera central.

L'IDÉE 
Monter une entreprise exige l'apport de plusieurs disciplines telles que l'économie, le droit, la finance, la comptabilité et même le marketing pour ne citer que ceux-la. Mais tout commence par une idée.  Vous êtes en compagnie de vos amis autour de plusieurs bouteilles de bières et soudain vous vient l'idée de créer une entreprise. Il peut y avoir deux possibilités : soit vous décidez de le créer tout seul ou avec ceux qui vous accompagnent. Dans le deuxième cas, il y a trois possibilités : vous décidez ensemble de créer une société anonyme, en nom collectif ou en commandite. Ces choix dépendent de l'objectif de l'entreprise et du capital que vous disposez.

L'ENTREPRENEURIAT
Vouloir faire une entreprise nécessité de savoir ce que c'est. Je le dis parce que beaucoup de jeune entrepreneurs confondent l'entreprise et l'association ou la fondation. Débutez avec des lectures ou assistez aux conférence sur le sujet. Si vous franchisez cette étape cela sous-entend que vous êtes suffisamment motivés.

LE MARCHÉ 
Connaître le marché est important. Il faut avoir des informations sur le nombre de vos futurs compétiteurs ou le nombre, même approximatif, des consommateurs. Vous pouvez vous payer les services d'un spécialiste afin d'avoir donné aussi proche que possible de la réalité.

LE CAPITAL
Il faut de l'argent. Une entreprise ne se crée pas sans argent. Trop souvent la confusion entre entreprise et œuvres de charité fait croire aux gens que l'argent est secondaire mais il n'en est rien. Vous aurez beau avoir de bonnes idées sans le sou pas d'entreprise. Il peut provenir d'un prêt à la banque, d'un ami ou usurier, d'épargne et l'apport commun des associers.


L'ENREGISTREMENT 
Maintenant, il faut enregistré l'entreprise. Et bien il n'y a pas beaucoup de choses à faire sinon que discuter avec votre avocat. Il vous expliquera comment le processus va se dérouler.  J'ai déjà écrit des articles sur les entreprises en nom collectif, les sociétés anonymes ou en commandite donc pas besoin de reprendre tout ça dans cet article. L'entrepreneur ne participe pas activement dans l'enregistrement de son entreprise c'est le travail de l'avocat. Cependant, il vous enverra le projet de statut de l'entreprise pour votre approbation. Puis vous demandera de signer les statuts et autres documents ainsi que vos associers. La suite dépend entièrement de l'avocat et des institutions concernées comme le Ministère du Commerce et de l'Industrie, la Presse Nationale.

LES IMPÔTS
Ici le comptable agréé entre en scène. Une fois enregistré l'entreprise doit être en règle avec la Direction Générale des Impôts. On y dépose un premier bilan dit d'ouverture puis quelques taxes comme un permis de fonctionnement sans oublier la patente de l'entreprise et/ou des associés. 

CONCLUSION 
Comme je l'ai dit au commencement de cet article la création d'entreprise requiert plusieurs disciplines. Je n'ai fait ici qu'effleurer les points évitant volontairement les sujets qui ne révèlent pas de ma compétence. Les études de marché, économique, de la communication et du marketing, l'évaluation financière sont autant de données utiles. L'enregistrement qui se fait au Ministère du Commerce et de l'Industrie est à la charge de l'avocat. Monter une entreprise, le créer, n'exige de vous que votre entrepreneur-ship le reste concerne le comptable, le financier, l'avocat, etc.

A LIRE

LES ENTREPRISES EN NOM COLLECTIF EN BREF



Me Philippe J. VOLMAR 
Avocat-Consultant